Zoolea lobipes

Nom : Zoolea lobipes

Nom commun : Mante zébrée des savanes ?

Anglais : ?

Classification

Superordre : /

Ordre : Mantodea

Famille : Mantidae

Sous-famille : Vatinae

Genre : Zoolea

Espèce : Zoolea lobipes

 

Description

Origine :

Colombie, Guyane Française, Suriname, Venezuela, Brésil ?

 

Couleurs :

-Ensemble général : Couleur verte dominante chez les adultes avec des teintes beiges, brunes parfois rougeâtres (surtout chez le mâle), et blanches. Les élytres des femelles ont bandes blanchâtres très caractéristiques, soulignant les nervures longitudinales. Les jeunes ont plutôt une dominance de brun et de beige avec seulement le thorax de verdâtre.

-Ailes : Transparentes chez les deux sexes.

Taille :

-Mâle : de 55 à 75mm

-Femelle : de 70 à 90mm

Cycle de vie :

La croissance s’effectue entre 5 et 6 mois environ pour les deux sexes. Les mâles, de taille similaire bien qu’un peu plus petits, ont souvent 2 ou 3 semaines d’avance ce qui ne gêne pas pour l’accouplement. La croissance est relativement rapide pour peu que les conditions soient bien respectées.

-Mâle : il effectue environ 8 mues et vit entre 3 à 6 mois après la mue imaginale.

-Femelle : Elle effectue environ 8 mues et vit entre 5 et 8 mois après la mue imaginale.

 

 

 

L’élevage

Température :

-Jour : 29-35°C

-Nuit : 18-24°C

Hygrométrie :

-Jour : 50-70 %

-Nuit : 80-100%

Caractéristique du terrarium :
Les Zoolea lobipes vivent en savane exclusivement, ce qui diffère des conditions généralement apportées à des espèces issues de forêts tropicales. Son élevage se rapproche davantage à celui d’une Empusidae, à savoir chaud, humide et surtout bien aéré.
Un terrarium de 20x20x20cm est un minimum pour un individu adulte, avec une moustiquaire sur le haut de maille minimum 2mm pour éviter tout coincement de pattes et apporter la ventilation nécessaire. Les flexariums sont vivement recommandés mais un substrat est indispensable pour apporter une humidité suffisante.
L’élevage en groupe est possible car c’est une mante assez paisible, en revanche au stade adulte, les femelles gagnent en agressivité et il ne faut ainsi pas hésiter à bien les gaver ou tout simplement les séparer.
Les mâles adultes à contrario, se maintiennent très bien ensemble sans soucis. Je recommande même de les mettre dans un grand terrarium car ils sont très mobiles la nuit.
Pour les juvéniles, l’élevage groupé fonctionne très bien, mixte, jusqu’au stade adulte où je préfère séparer les deux sexes, pour réduire la probabilité de cannibalisme et mieux gérer les accouplements.


Substrat :
Un substrat à base de terre de coco ou de tourbe est, je pense, indispensable. En effet les savanes guyanaises sont presque en permanence inondées, et donc un fort taux d’humidité est dégagé depuis le sol. Il faut ainsi le maintenir bien humide.

Nourriture la plus adaptée :
Les proies volantes sont vraiment adaptées pour Zoolea lobipes, particulièrement les mâles qui sont un peu moins voraces. Cependant, un ajout de blattes ou criquets de taille adaptée de temps en temps est recommandé, particulièrement pour les femelles adultes, pour enrichir l’apport nutritif. Cette espèce est assez gloutonne malgré sa finesse.
Il s’agira de drosophiles du stade L1 à L3-L4 puis pinkies jusqu’à L5 voir L6, puis essentiellement des mouches bleues jusqu’au stade adulte, en complétant avec quelques criquets ou blattes comme dit plus haut.

Agressivité :
Faible à moyenne, cela dépend du sexe et du stade. Les femelles adultes étant un peu agressives, les jeunes moins et les mâles adultes très peu.

Difficulté :
Moyenne, je n’ai pour l’instant pas rencontré beaucoup de difficultés, si ce n’est au premier stade avec pour certaines éclosions, beaucoup de mortalité. A voir sur le long terme !

 

Reproduction

Maturité sexuelle :

-Mâle : 15 jours environ

-Femelle : 15-25 jours environ

 

Accouplement :
Une moyenne de 5 heures, le mâle se laisse tomber une fois terminé.

 

Oothèque :

-1ère ponte : quelques jours après l’accouplement

-Quantité : entre 6 à 10 oothèques

-Intervalles : 15 à 30 jours

 

Incubation :

-Température : 22-34°c

-Hygrométrie : 60-100%, il faut que le taux d’humidité augmente la nuit.

-Durée : 50 jours environ

 

Éclosion :

-Nombre de larves : 15 à 25 bébés en moyenne, plus de 20 sur les premières, puis on finit aux alentours d’une quinzaine sur les dernières voir même moins.

 

 


Commentaire

L’une des espèces les plus mythiques de la Guyane Française. Après être tombé sous le charme de ce genre suite à la découverte de photos de Zoolea major présente en élevage au début des années 2000, et des photos de Zoolea originaire de Guyane, cette espèce est devenue un vrai objectif pour moi lors de mes voyages dans notre belle Guyane Française. Cette espèce est trouvée exclusivement en savane qui représente moins de 1% de la surface du territoire, on y trouve d’ailleurs une biodiversité exceptionnelle comme certaines plantes très rares.
J’ai pu observer une oothèque vide en 2013 dans une savane où une femelle adulte avait été observée quelques années auparavant, mais il aura fallu attendre 2019 pour enfin mettre la main dessus et je remercie pour cela grandement l’aide apportée par mes amis guyanais qui m’ont permis de réaliser un rêve après 7 ans de recherche !
Ainsi j’ai pu rapporter en métropole en Mars 2019 une dizaine d’individus moyens à partir desquels une première génération s’est réalisée, et une seconde est en route !

 

Retrouvez nos disponibilités pour les Zoolea lobipes en cliquant ICI

 

 

A découvrir également

3 Commentaires

  1. Hi, what a beautie ! it really looks like an empusidae

    Réponse
  2. Jolie fiche, très complet merci !

    Par contre comment avez vois fait pour ramener des mantes de Guyane ?

    Réponse
    • Bonjour, merci. Il faut, depuis peu remplir un document avec les espèces et le nombre d’individus ramenés en métropole

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »