Nom : Hymenopus coronatus

Nom commun : Mante orchidée

Anglais : Orchid mantis

Classification :

Ordre : Mantodea

Famille : Hymenopodidae

Sous-famille : Hymenopodinae

Genre : Hymenopus

Espèce : coronatus

Description :

Origine :

Bornéo, Chine (sud), Java, Malaisie, Sumatra, Thaïlande

Couleurs :

-Ensemble général : Couleur blanche dominante avec des teintes roses plus ou moins prononcées, rarement jaune. Collerette au niveau du thorax verte pour la femelle et brun pour le mâle.

-Ailes : Hyalin à jaune chez la femelle, hyalin chez le mâle.

Taille :

-Mâle : 2 à 3 cm

-Femelle : 5 à 7 cm

Cycle de vie :

La croissance s’effectue entre 2 à 5 mois en fonction du sexe et des conditions de maintien. Du fait du grand dimorphisme sexuel chez cette espèce, le mâle, plus petit, grandit bien plus vite que la femelle ce qui peut poser problème pour réaliser un accouplement.
Il sera difficile d’avoir un mâle et une femelle nés de la même ponte en même temps, car le mâle peut déjà être vieux voir mort lors de la dernière mue de la femelle.
Il faut donc impérativement ralentir la croissance du mâle/ accélérer celle de la femelle en jouant sur la quantité de nourriture et la température, ou alors acquérir un couple avec un décalage déjà réalise.
Ceci dit un couple sub adulte voir même subsub adulte ne nécessite pas de changement de conditions pour autant que la femelle soit bien nourrie.

-Mâle : Il effectue 5 mues et vit entre 1 à 3 mois après la mue imaginale.

-Femelle : Elle effectue 8 mues et vit entre 4 à 8 mois après la mue imaginale.

L’élevage :

Température :

-Jour : 25-32°C

-Nuit : 18-25°C

Hygrométrie :

-Jour : 50-60 %

-Nuit : 70-100% Vaporisation de 4 à 7 fois par semaine en moyenne, le soir de préférence.

Caractéristique du terrarium :

Un terrarium de 20x20x20 est le minimum pour une femelle adulte, avec une moustiquaire sur le haut à espacements larges est importante pour que l’insecte ne se coince pas les pattes et apporter la ventilation nécessaire. Pour le mâle, un terrarium d’un litre minimum est requis avec une moustiquaire standard.
C’est une mante assez paisible mais les femelles peuvent être très agressives en fonction des individus, néanmoins l’élevage groupé est possible pour celles-ci, et davantage pour les mâles qui ne présentent aucune agressivité envers leurs congénères une fois adultes.
Pour les juvéniles, l’élevage groupé fonctionne très bien jusqu’au stade L4 environ, puis il vaut mieux identifier le sexe des individus pour ensuite procéder à l’atténuation du décalage de croissance entre les deux sexes.

Substrat :

Terre de coco, tourbe sont les plus adaptées, à maintenir humide.

Nourriture la plus adaptée :

100% de proies volantes est le plus adapté car ce sont des mantes vivants prêts des fleurs et se nourrissant d’insectes pollinisateurs volants.
Il s’agira de drosophiles du stade L1 au stade L3-L4 puis de pinkies jusqu’au stade L5-L6 que l’on complètera avec des mouches et ce, jusqu’au stade adulte. Il faut prévoir de grande quantité pour une femelle adulte qui peut en ingérer facilement une dizaine par semaine.

Agressivité :

Faible à moyenne, cela dépend du sexe et du stade. Les jeunes peuvent être relativement cannibales si la nourriture se fait rare, ainsi que certaines femelles adultes. En revanche les mâles adultes sont très pacifiques.

Difficulté :

Moyenne à difficile, le maintien est relativement facile, ce n’est pas une mante spécialement fragile, en revanche la reproduction est plus complexe de par le décalage entre le mâle et la femelle, mais aussi pour l’incubation qui peut être délicate et enfin à cause de sa sensibilité à la consanguinité.

Reproduction :

Maturité sexuelle :

-Mâle : 7 à 10 jours environ

-Femelle : 15 jours environ

Accouplement :

Entre 4 et 6 heures, le mâle peut parfois rester sur la femelle et recommencer plusieurs fois.

Oothèque :

-1ère ponte : 15 jours à un mois après l’accouplement

-Quantité : entre 2 à 7 oothèques

-Intervalles : 15 à 30 jours

 

Incubation :

-Température : 22-28°C

-Hygrométrie : 60-90%, humidification régulière mais il faut éviter la vaporisation directe

-Durée : 40 jours environ

 

Eclosion :

-Nombre de larves : de 20 à 150 bébés, généralement une moyenne de 60 pour les premières oothèques puis entre 20 et 30

Commentaire :

Sans doute l’une des espèces les plus prisées dans l’élevage des mantes exotiques, et l’une des plus belles espèces et facilement trouvable en élevage. Elle reste un certain challenge pour les éleveurs et il n’est pas recommandé de commencer par elle si l’acquéreur souhaite effectuer une reproduction. L’ajout d’une orchidée fausse ou véritable dans le terrarium, bien que non indispensable, ajoute un effet esthétique du plus grand effet. La posture d’intimidation est rarissime chez la femelle et inexistante chez le mâle: une seule femelle observée chez Mantis Passion en 10 ans !