Achrioptera manga

Nom : Achrioptera manga (ex Achrioptera fallax)

Nom commun : Phasme bleu de Madagascar

Anglais : Blue stick insect

 

Classification

Superordre : /

Ordre : Phasmatodea

Famille : Phasmatidae

Sous-famille : /

Genre : Achrioptera

Espèce : Achrioptera manga


Description

Origine : Une petite région de Madagascar. Cette espèce lors de son import en 2007 a originellement été mal identifiée comme étant Achrioptera fallax mais a été renommée en 2019 suite à une révision du genre pour Achrioptera manga (manga signifiant bleu en malgache). Ainsi tous les phasmes connus à l’heure actuelle en élevage sous le nom d’Achrioptera fallax sont en fait des Achrioptera manga.

 

Couleurs :
-Ensemble général : Très coloré pour le mâle adulte, d’un bleu uniforme sur presque tout le corps, avec des bandes orangées sur les fémurs. La femelle est plus terne, d’un gris beige, mais avec quelques rappels de bleu et d’orange sur les articulations et les épines.
Les jeunes sont relativement basiques, variant d’un gris/marron plus ou moins foncé.
Les nouveau-nés sont noirs, et s’éclaircissent en mangeant.

 

-Ailes : Les élytres sont jaunes bruns pour le mâle, beiges pour les femelles et les ailes sont rouges pour les deux sexes.


Taille :

-Mâle : Entre 12 et 17cm environ.

-Femelle : Entre 18 et 24 cm environ.

 

Cycle de vie :
L’Achrioptera manga a une croissance plutôt rapide, bien que cela varie en fonction des conditions de maintien. Comptez entre 4 à 8 mois sachant que les mâles grandissent généralement plus rapidement que les femelles, mais cela ne pose pas de problème pour la reproduction. Certains individus sont parfois moins robustes que d’autres, grandiront plus lentement et seront plus petit à l’âge adulte.

-Mâle : La croissance est de 4 à 6 mois et la durée de vie d’environ 4 à 6 mois après la mue imaginale. Dès les premiers stades, il se différencie grâce à la présence d’une sorte d’excroissance au bout de l’abdomen, il s’agit de sa plaque subgénitale appelé poculum, absent chez la femelle.

-Femelle : La croissance est de 5 à 8 mois et la durée de vie d’environ 5 à 8 mois après la mue imaginale.

 

 

 

L’élevage

Température :

-Jour : 24-28°C.

-Nuit : 16-23°C.

Hygrométrie :

-Jour : 50-60 %.

-Nuit : 70-90%.

 

Caractéristique du terrarium :
Pour les nouveaux nés, un bac en plastique de 20x20x20 suffit amplement, pour 1 à 20 individus environ. Le bac doit être bien aéré (tout le haut au minimum) avec un substrat de type essuie-tout ou vermiculite. L’essuie-tout permet de conserver un peu d’humidité et se change très facilement pour retirer les restes de feuilles, les exuvies, et les excréments. Ne pas hésiter à bien saturer en nourriture.
Il faut ensuite adapter la taille du terrarium en fonction de la taille des individus, à savoir un 30x30x30 ou 45x45x45 en verre, ou de type flexarium conviennent bien pour un groupe de 20 à 30 individus moyens (3 à 6cm). La population doit être réduite en fonction de la taille des individus au fur et à mesure.
A partir du stade sub adulte, 1 couple peut aisément tenir dans un 45x45x45, mais un peu plus grand reste un avantage surtout pour la dernière mue qui fait prendre aux Achrioptera manga beaucoup de hauteur.
Personnellement je garde 3 à 5 couples dans un 80x50x50 en bois fait maison.

 

Substrat :
Je n’utilise pas de substrat hormis du sopalin (essuie-tout) afin de garder l’humidité et de ramasser les déchets comme indiqué plus haut. Il est remplacé à chaque changement de feuillage soit à raison d’une fois par semaine environ. Il faut savoir que ces insectes sont de vraies usines à excréments et le sol se retrouve vite encombré, ce qui serait très contraignant à nettoyer au milieu d’un substrat de type terre de coco ou tourbe.

 

Nourriture la plus adaptée :
Toutes les espèces de ronces et framboisiers (Rubus sp), les espèces d’églantiers et de rosiers (Rosa sp), les espèces de chênes (Quercus sp), les noisetiers (Corylus sp), et certains Eucalyptus.

 

Agressivité :
L’Achrioptera manga est une espèce relativement calme tout au long de sa vie sauf au stade adulte ou les deux sexes n’hésitent pas à donner des coups de pattes et à faire frémir leurs ailes si ils sont dérangés. Ils sont quand même beaucoup moins agressifs que les Eurycantha ou les Haaniella par exemple.

 

Difficulté :
Facile à quasi impossible selon les éleveurs !

Pour ma part je n’ai pas de difficultés particulières si ce n’est des pertes de femelles après la mue imaginale qui arrêtent de s’alimenter/ ont du mal à se réalimenter. Ainsi, si vous suivez à peu près ces conditions il n’y a pas de raison de rencontrer plus de difficultés. Néanmoins voici quelques soucis rencontrés par d’autres éleveurs :
-mortalité à la naissance (de 50 à 90% de pertes chez certains).
-Perte d’appétit.
-Problèmes d’exuviations.
-Taux d’éclosion très faible.

 

Reproduction

Maturité sexuelle :

-Mâle : 20 jours environ.

-Femelle : 20 jours environ.

 

Accouplement : Plusieurs heures.

 

Œufs :

-1ère ponte : 3 à 4 semaines après la mue imaginale.

-Quantité : 200 à 300 œufs par femelle.

-Intervalles : 2 à 5 œufs environ par jour.

 

Incubation :

-Température : 20-26°C.

-Hygrométrie : 70-80% mais aéré !

-Durée : 3 à 5 mois. Attention, chez moi certains œufs mettent beaucoup plus de temps à éclore, et en cas de reproduction non sexuée (parthénogenèse) cela augmente aussi la durée d’incubation.

 

Éclosion :

-Taux d’éclosion : environ 80 à 100% chez moi mais cela varie beaucoup.

-Taux de survie : cela dépend des générations, entre 70 à quasiment 100%.

 

Commentaire

Magnifique espèce très prisée en élevage, elle présente plusieurs intérêt comme sa couleur, sa taille, et son côté très phytophage. Les jeunes Achrioptera manga sont néanmoins relativement quelconques en termes de coloration et de morphologie.
Attention aux nouveau-nés qui, poussés par leur instinct de dissémination, sont très mobiles et se faufilent partout, ne laissez aucune fente dans votre terrarium pour juvéniles.
Après la mue imaginale, le mâle adopte une couleur bronzé/cuivré et il faut en moyenne 1 semaine avant que le bleu, d’abord léger, n’apparaisse et s’intensifie.
Aucun des deux sexes ne vole, leurs ailes étant trop petites.
Les femelles sont très fragiles après la dernière mue et ont besoin de calme pour reprendre des forces. N’hésitez pas à les isoler, particulièrement des mâles qui les assaillent très rapidement et en permanence pour s’accoupler.
Il est recommandé de maintenir un mâle pour 3 femelles en moyenne afin qu’elles puissent être seules par moment, pour manger et se reposer.

 

Retrouvez nos disponibilités pour les Achrioptera manga en cliquant ICI

 

 

A découvrir également

10 Commentaires

  1. Awesome post! Keep up the great work! 🙂

    Réponse
  2. Bonjour,
    Mon terrarium mesure 30x30x60, pensez-vous que 2 couples (achrioptera manga) pourraient se suffire dans cet espace ?
    Cordialement
    Antoine

    Réponse
    • Bonjour,

      Oui, mais un 40x40x60 serait plus confortable =)

      Bien cordialement

      Réponse
  3. Bonjour,
    Ma femelle Achrioptera manga a pondu 480 oeufs. Nous en avons laissé naître 18. Ce ne sont que des femelles !
    J’ai 2 questions :
    – Elles ont commencé à pondre. Les oeufs sont blancs. Est-ce que, même en l’absence de mâle, il y aura des naissances ?
    sI oui, est-ce qu’il n’y aura que des femelles comme chez les phasmes à tiare ?

    – certaines, au fur et à mesure des mues, deviennent plates et même creuses. On dirait que le corps est vide. On en a même perdu une.
    Ca vient de quoi ? Elles ne se nourrissent plus ? Elles ne manquent pourtant de rien en nourriture.

    Merci pour les infos.
    Cordialement

    Réponse
    • Bonjour,

      Oui il y aura des naissances grâce à la parthénogenèse, utilisée en cas d’absence de mâles, ce qui donnera uniquement des femelles. A savoir aussi que des œufs issus de ce type de reproduction incubent plus longtemps (jusqu’à 10 mois).
      Concernant le soucis des corps creux, je vous conseille d’apporter une plus grande diversité de végétaux maintenant que le printemps est là, et de vaporiser pour les stimuler à manger. Les jeunes femelles adultes sont particulièrement sensibles à cela.

      Bien cordialement

      Réponse
  4. La fiche la plus complète que j’ai pu trouver, beau travail !

    Réponse
  5. Bonjour, j’ai entendu dire que pour les Achrioptera il ne fallait pas donner d’eau que cela les tuaient (ne pas les vaporiser), qu’ils s’hydrataient en mangeant les feuilles fraîches, est-ce vrai ?

    Merci d’avance,

    Audrey

    Réponse
    • Bonjour,

      C’est faux, j’ai rarement vu une espèce autant boire que celle-ci, en tout cas au sein de notre élevage. Il peut y avoir quelques différences entre les élevages, mais l’absence d’eau ne correspond absolument pas aux conditions naturelles, pourquoi s’en éloigner ? 🙂
      Il faut par contre avoir un terrarium très aéré, minimum tout le dessus et si possible les côtés également. Ils ne craignent pas l’eau et aiment s’abreuver mais en revanche craignent la condensation et l’air confiné.

      Bien cordialement,

      Mantis Passion

      Réponse
  6. I am so interested in these stick insects I have six species of praying mantis and I would love to have a couple of these. How do I go about mine one and how much are they and how much is shipping. Thank you very much,Kat

    Réponse
    • Hello please send me an e-mail ☺️

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »