Phidippus regius

Nom : Phidippus regius

Nom commun : Araignée sauteuse

Anglais : Regal jumping spider

Classification :

Superordre: /

Ordre : Araneae

Famille : Salticidae

Sous-famille : /

Genre : Phidippus

Espèce : Phidippus regius

Description :

Origine :

Partie est des États-Unis d’Amérique, de la Virginie à la Floride, Antilles, Bahamas, Cuba et Jamaïque.

Couleurs :

-Ensemble général : La couleur générale varie en fonction de la localité des populations et aussi du sexe.
Les femelles sont généralement grises, avec certaines parties plus foncées allant jusqu’au brun voire orange rouge. Les chélicères sont mauves.
Les mâles eux, sont globalement identiques, une grosse base noire, avec quelques taches blanches, et/ou de pilosité blanche. Les chélicères sont vert-bleu.

-Abdomen : Gris ou brun voire orange rouge pour les femelles, noir avec quelques taches blanches pour les mâles.

Taille :

-Mâle : corps 1,5-1,7cm, avec les pattes environ 2,5 cm. Les pattes antérieures sont plus longues chez le mâle, utiles pour la parade amoureuse.

-Femelle : corps 1,7-1,9cm, avec les pattes environ 2,5 cm. Les femelles sont plus robustes.

Cycle de vie :
La Phidippus regius a une croissance de durée intermédiaire par rapport à d’autres arthropodes, cela varie beaucoup en fonction des conditions et de l’alimentation. Elle se rencontre dans les zones chaudes et humides (lisières, forêts), mais qui traversent plusieurs saisons, donc elle s’adapte à des conditions aussi plus fraîches et plus sèches. Les nouveau-nés restent dans le cocon plusieurs semaines sous la protection de la mère puis ils font la première mue, commencent à s’aventurer et à s’alimenter, puis se dispersent.

-Mâle : Il effectue environ 8 mues durant une moyenne de 6 à 8 mois et vit de 6 à 12 mois après la mue imaginale.

-Femelle : Elle effectue environ 8 mues durant une moyenne de de 7 à 10 mois et vit de 8 à 16 mois après la mue imaginale.

 

 

 

L’élevage :

Température :

-Jour : 24-30°C

-Nuit : 16-24°C

Hygrométrie :

-Jour : 50-80 %

-Nuit : 70-100%

Caractéristique du terrarium :
Un terrarium 15x15x15 est un minimum pour un individu adulte. L’élevage groupé n’est pas recommandé, seulement aux premiers stades pour le côté pratique, mais c’est une espèce très cannibale. Certains les gardent par couple dans de grands terrariums, mais pour des raisons de gestion de la reproduction et pour éviter le cannibalisme, nous les tenons séparés. Une aération sur le dessus est suffisante, un petit terrarium en verre avec une grille d’aération convient également très bien. Il est important d’ajouter des branchages, plantes ou écorces qui lui permettent plus aisément de faire un abri en soie dans lequel l’araignée passe une bonne partie de son temps.


Substrat :
Terre de coco, tourbe, vermiculite, sable à maintenir humide.

Nourriture la plus adaptée :
A l’instar de la Peucetia lucasi, c’est une espèce qui attaque des proies de belles tailles, parfois plus grosses qu’elle-même. Elle chasse sans problème mouches, blattes et grillons de tailles adaptées.
Il s’agit de drosophiles jusqu’au stade 4, puis de pinkies, petite blattes ou petits grillons, dont on adapte la taille en fonction de la croissance de l’individu. Pour les sub et les adultes, des individus adultes de Phoetalia pallida conviennent très bien, avec une alternance de mouches bleues par exemple.

 

Juvénile de femelle de Phidippus regius dévorant une Nauphoeta cinerea juvénile

 

Agressivité :
C’est une espèce très pacifique, qui se manipule bien. En revanche envers leurs congénères elles sont particulièrement cannibales et sur la défensive.

Difficulté :
Intermédiaire, les individus de grande taille se maintiennent bien, et les femelles adultes (particulièrement celles qui ne sont pas fécondées) peuvent vivre longtemps. Cependant, les jeunes sont plus fragiles et demandent un suivi plus rigoureux que certaines autres espèces.

 

Reproduction :

Maturité sexuelle :

-Mâle : 10 jours

-Femelle : 10 jours

 

Accouplement : La parade dure quelques minutes : Le mâle lève ses pattes avant et fait des mouvements saccadés et réguliers de manière latérales en s’approchant de la femelle.
Si celle-ci est réceptive, elle laisse le mâle lui monter dessus et celui-ci va tourner son abdomen pour atteindre son épigyne et la féconder, ce qui dure une dizaine de minutes environ. Il change régulièrement de pédipalpe et d’angle d’approche.
Si celle-ci n’est pas réceptive, elle peut donner des coups de pattes, voire essayer de mordre le mâle ou simplement reculer et se détourner.

 

Cocon :

-1ère ponte : quelques jours à quelques semaines après le premier accouplement.

-Quantité : 2 à 3 cocons.

-Intervalles : 30 à 60 jours.

 

Femelle de Phidippus regius avec son cocon

 

Incubation :

-Température : 24-30°C

-Hygrométrie : 70-80%

-Durée : 30 jours environ

 

Éclosion :

-Nombre de larves : de 20 à 120 bébés environ, les premiers cocons étant les plus fournis.


Accouplement de Phidippus regius



Commentaire :

Magnifique espèce d’araignée, idéale pour tout amateur de « true spider », facilement manipulable et bonne chasseuse, la Phidippus regius est très réactive et donc très intéressante à observer. Démocratisée par de nombreuses vidéos et médias, elle est très prisée dans le hobby.
Plusieurs coloris en fonction de leur localité et bien sûr au sein d’une même population augmentent sa popularité.

 

Retrouvez nos disponibilités pour les Phidippus regius en cliquant ICI

 

 

A découvrir également

1 Commentaire

  1. I was looking for a caresheet like this since a long time, good job !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »