Peucetia lucasi

26 Déc, 2019

Nom : Peucetia lucasi

Nom commun : Araignée lynx

Anglais : Lynx Spider

 

Classification :

Superordre : /

Ordre : Araneae

Famille : Oxyopidae

Sous-famille : /

Genre : Peucetia

Espèce : lucasi

Description :

Origine :

Madagascar, Mayotte, Comores

 

Couleurs :

-Ensemble général : Très colorée, cette espèce présente une variante dans les tons beiges, et une dans les tons verts. On y retrouve différents motifs blancs, jaunes, gris-bleu, noir et brun-rouge sur les pattes.

-Abdomen : Vert ou beige, avec une ligne brune accompagnée de quelques stries blanches et noires.

 

Taille :

-Mâle : Corps 1,5-2cm, avec les pattes 3-4cm, les pattes sont un peu plus longues chez le mâle.

-Femelle : Corps 1,5-2cm, avec les pattes 3-4cm.

Cycle de vie :
Cette espèce a une croissance plutôt lente, mais cela varie beaucoup en fonction de l’alimentation. Elle se rencontre sur les plateaux malgaches où les conditions varient de façon radicale en fonction des saisons. Ainsi pendant la saison sèche, il fait plutôt doux, avec des nuits fraîches, et la nourriture est plus rare. En revanche pendant la saison des pluies, il fait chaud et la nourriture est plus abondante.
Ainsi on peut avoir des individus qui mettront plus d’un an pour atteindre le stade imago comme d’autres seulement quelques mois en fonction des conditions données. La durée de vie adulte est assez importante, pouvant aller jusqu’à 1 an et demi.

 

-Mâle : Il effectue environ 8 mues durant une moyenne de 3 à 6 mois et vit de 5 à 10 mois après la mue imaginale.

-Femelle : Elle effectue environ 8 mues durant une moyenne de 4 à 7 mois et vit de 8 à 12 mois après la mue imaginale.

 

L’élevage :

Température :

-Jour : 20-30°C

-Nuit : 15-25°C

Hygrométrie :

-Jour : 50-90 %

-Nuit : 60-90%

Caractéristique du terrarium :
Un terrarium 15x15x15 est un minimum pour un individu adulte ou un groupe de jeunes. Il est plus intéressant d’élever les Peucetia lucasi par petits groupes, notamment les jeunes car c’est une espèce peu cannibale même si le risque demeure. On peut mettre dix individus adultes dans un 45x45x45 par exemple. Une bonne aération est nécessaire, cette espèce vit en savane en plein air. Le type de grillage a moins d’importance que pour certaines espèces car elle adhère très bien à tout type de superficie, les maillages de 1 à 3 mm étant idéaux pour les grands individus et les tissus plus fins pour les juvéniles, voir : ICI

 

Substrat :
Terre de coco, tourbe, vermiculite, sable à maintenir humide ou non (en fonction du type de milieu que vous souhaitez recréer)

 

Nourriture la plus adaptée :
Proies volantes, avec possibilité de donner quelques blattes de petites taille également.

Il s’agit donc de drosophiles jusqu’au stade (Privilégiez Drosophila melanogaster pour les L1) L4, puis on passe sans problème à de la pinkies jusqu’au stade adulte inclus. A partir du stade L6 on peut donner des mouches bleues sans problème.

 

Agressivité :
Faible, c’est une espèce intéressante à observer en groupes. Attention toutefois aux femelles avec leurs cocons, elles les protègent farouchement. Si vous souhaitez le récupérer pour l’incuber dans un autre terrarium, utilisez plutôt un bâton que vos doigts pour les séparer.

 

Difficulté :
C’est la Peucetia la plus facile à élever et une des meilleures espèces d’araignées pour débuter.

 

Reproduction :

Maturité sexuelle :

-Mâle : 10 jours

-Femelle : 10 jours

 

Accouplement : Quelques minutes seulement, on peut observer la parade du mâle qui vient « chatouiller » la femelle pour la féconder.

Accouplement de Peucetia lucasi

Cocon :

-1ère ponte : quelques jours après le premier accouplement.

-Quantité : 3 à 6 cocons.

-Intervalles : 20-40 jours.

 

Incubation :

-Température : 20-30°C

-Hygrométrie : 60-70%

-Durée : 20-30 jours

Éclosion :

-Nombre de larves : 30 à 80 bébés, les cocons devenant plus petits les uns après les autres, il n’est pas rare de n’obtenir qu’une dizaine de jeunes à la dernière éclosion.


Commentaire :


Une des espèces fétiches de Mantis Passion ramenée en Octobre 2014 (à partir de deux femelles et le cocon de l’une d’entre elles) puis en Juillet 2016 (un couple adulte). Très courante par certains endroits à Madagascar, on la trouve en savane en altitude. On retrouve sa consœur Peucetia Madagascariensis dans les forêts tropicales, plus discrète et aussi plus rare.

La Peucetia lucasi possède de magnifiques couleurs et de nombreuses variantes de teintes en fonction des saisons :
-Humide: le vert domine avec des couleurs plus vives (le gris tend vers le bleu, le brun vers le rouge)
-Sèche: le brun, parfois rosé, domine accompagné de couleurs plus ternes.
Son tempérament relativement calme en fait une araignée assez sociable que l’on peut maintenir facilement en groupes, la rendant idéale pour débuter.

 

 

Les trois espèces de Peucetia rencontrées par Mantis Passion à Madagascar, à savoir que l’espèce au centre n’a pas été identifiée à ce jour, et n’est plus en élevage. En revanche, celle de droite est désormais identifiée comme étant Peucetia madagascariensis, son élevage est plus complexe mais toujours d’actualité.

 

 

Retrouvez nos disponibilités pour les Peucetia lucasi en cliquant ICI

 

 

A découvrir également

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »